Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La création artistique nantaise autour du XVe siècle (1380-1530)

 

 Nantes-Flamboyante.jpg                                                             Le château et la cathédrale, le logis de François II et celui de la Psalette sont aux yeux des nantais les derniers témoins d'un âge d'or où le prince breton faisait de sa résidence la vitrine d'une Armorique tournée aussi vers la Loire. L'architecture religieuse fera l'objet des premières communications du colloque organisé au Château des ducs du 24 au 26 novembre. On rappellera le souvenir de la Collégiale Notre-Dame, jadis la plus belle église de la ville et la plus haute flèche dans le ciel nantais, encore richement dotée en 1431 par Gilles de Rais. On évoquera les couvents mendiants de la ville, Cordeliers, Jacobins, Carmes, fondés par les seigneurs bretons aux XIIIe et XIVe siècles. Peut-être aussi celui des Clarisses fondé en 1457 par la Bonne duchesse Françoise d'Amboise, femme du duc Pierre II, le plus riche en peintures avec le portrait des fondateurs et le Salvator Mundi en provenance de l'atelier de Léonard de Vinci au début du XVIe siècle. Les arts figurés figureront au programme de la seconde journée. On y parlera orfèvrerie, enluminures, sculpture, ainsi que de l'art du vitrail nantais. Là, le mécénat princier s'exprime pleinement et donne à la ville en cette fin de Moyen-âge des allures de cour italienne. L'architecture civile et militaire enfin rappellera qu'en matière de construction utile, les critères esthétiques ne sont pas absents chez les bâtisseurs de la pré-Renaissance.

               

                 Le colloque Nantes Flamboyante a lieu les 24, 25 et 26 novembre au château des Ducs de Bretagne à Nantes, il est organisé par l'Université de Nantes et la Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique.


Programme détaillé à télécharger sur le site de la Société