Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


PORNIC, du romantisme au tourisme

Après la défense des côtes, les secondes "journées de l'histoire" de Pornic ont choisi de revisiter le thème déjà fréquenté du balnéaire.
De la cure marine du XIXe siècle à la "thalasso" moderne, l'alibi de santé a conduit une société privilégiée à fréquenter nos rivages, amenant dans son sillage un concours de peuple avide de bains de mer. Réputées dès le XVIIIe siècle pour la guérison de la rage, les eaux de la baie de Bourgneuf  vont inspirer les commentaires très autorisés de nombreux médecins.
Comme chacun sait, c'est aux Moutiers que les "citadins anémiés" trouveront les meilleures conditions d'ensoleillement et le juste compromis entre les climats trop vif de l'Armorique et trop doux de l'Aquitaine. On évitera aussi aux Moutiers, la vie trépidante des stations encombrées et mondaines, et surtout l'abus de sport si préjudiciable à la santé culturelle de nos compatriotes.

Monsieur le docteur Dinet, médecin consultant écrivait ceci en 1923 :

LA CURE MARINE AUX MOUTIERS

Chaque année voit augmenter le nombre des gens qui l'été venu vont passer quelques semaines ou quelques mois à la mer. Cette vogue croissante des stations balnéaires n'est pas actuellement, comme elle le fut au début, une mode, mais elle est due à ce que les baigneurs, - citadins, provinciaux, campagnards, - apprécient de plus en plus les bienfaits hygiéniques du séjour sur les plages, aussi bien d'ailleurs que la gaieté et les distractions que l'on y trouve, ce qui en fait l'endroit idéal pour les vacances.

Au point de vue hygiénique, la mer est pour tout le monde, enfants comme adultes, bien portants comme malades (sauf quelques rares exceptions) un réservoir de santé, une véritable cure thermale, aux effets profonds et durables, que la grande longueur des rivages, de notre belle France si privilégiée à ce point de vue, leur variété d'exposition et de climat, rend possible à une foule considérable de gens, et à tous les tempéraments comme à toutes les bourses.

Le séjour à la mer doit devenir le grand régénérateur pour toute cette légion de citadins anémiés, surmenés, privés de grand air et de lumière, et qui passent leur existence dans des logements, des bureaux ou des ateliers mal éclairés, mal ventilés, respirant l'atmosphère empoisonnée des grandes villes.

Comment agit la cure marine ?
Son action est complexe, due à différents facteurs; parmi eux, le bain de mer n'est pas, comme on l'a cru assez longtemps, le seul efficace, et en réalité l'air, la lumière et le soleil ont une action extrêmement importante.

En résumé, le climat marin provoque une plus grande activité de la nutrition, une stimulation des fonctions organiques.

Son action est plus ou moins marquée selon qu'il s'agit d'une station de la Mer du Nord ou de la Manche, de l'Atlan¬tique ou de la Méditerranée.

 Le climat de la côte Atlantique est le climat marin par excellence, avec ses caractéristiques : humidité, chaleur et pression atmosphérique à faibles variations, pluies nocturnes, vents de la haute mer, grande pureté de l'air.
Il possède une action tonique et sédative à la fois.

La situation des Moutiers, abrités au fond de la baie de Bourgneuf, exerce un effet tempérant vis-à-vis,de l'action parfois trop,brutale du climat marin dans les plages, exposées aux vents et aux embruns du large, et qui ne conviennent qu'à des tempéraments lymphatiques ayant besoin d'une stimulation énergique.

Aux Moutiers, les lames du large viennent doucement s'allonger au fond de la baie devant laquelle Noirmoutier arrête la grande houle de l'Océan.

C'est pour cela que la cure marine aux Moutiers est possible pour tous les tempéraments, et aussi bien pendant les étés froids où le séjour sur les plages du Nord est désagréable, que pendant les étés chauds où, les stations situées plus au sud sont trop brûlantes à certaines heures.

Le climat des Moutiers est très doux comme celui toute cette région. « C'est, dit O. Reclus, un compromis entre le climat girondin et l'armoricain, qui garde l'humidité des deux, avec moins de chaleur qu'en Gironde et un peu plus qu'en Bretagne.»
L'été, la température moyenne est de 20,9. L'hiver, elle n'est jamais très basse, en moyenne 4,9.  

Il y gèle ou neige très rarement, les mimosas y fleurissent ; On peut y envoyer des malades ou des personnes délicates pendant cette saison. Le mois de mai y est généralement très agréable, et la saison balnéaire peut commencer dès  cette époque.

Bienfaisant pour tous les organismes, le séjour aux Moutiers convient particulièrement aux enfants qui
trouveront une longue plage de sable fin, à la pente douce et sans aucun danger, et gui y respireront un air que les varech rejetés par la mer rendent riche en émanations iodées.

Une cure de soleil, scientifiquement dirigée, est à 1a disposition de ceux chez lesquels - rachitiques, lymphatiques, ganglionnaires, etc. - l'héliothérapie produit une si merveilleuse transformation.

La cure marine aux Moutiers n'est pas seulement efficace ¬chez les adultes fatigués, anémiés, et chez les enfants, pour lesquels elle constitue une cure de régénération, mais elle est aussi indiquée dans un certain nombre d'affections, vis-à-vis desquelles elle jouit d'une action curative.
Passons-les rapidement en revue :

En ce qui concerne la tuberculose pulmonaire ; si le séjour au bord de la mer est en général  contre-indiqué dans la tuberculose confirmée, on ne saurait au contraire assez répéter qu'il est le meilleur préservatif contre cette maladie terrible et malheureusement si répandue.

Tous les candidats à la tuberculose, c'est-à-dire tous ces enfants débiles, lymphatiques porteurs de glandes, qui sont légion dans les grandes villes, tous les convalescents de coqueluche, bronchites traînantes, grippes, pleurésies sont souvent transformés du tout au tout par un séjour prolongé et renouvelé à lamer.
Quant aux tuberculoses locales, osseuses ou cutanées les résultats remarquables obtenus par les sanatoria marins montrent que la mer en est le traitement de choix.
Le rachitisme de la première enfance, les déformations vertébrales s'améliorent aussi très rapidement par les cures marine et solaire conbinées.
Enfin beaucoup de neurasthéniques bénéficient de l'action tonique du climat marin, et certaines insomnies disparaissent par le séjour à la mer.
Mais un agent aussi actif que le milieu marin peut être aussi nuisible qu'il peut être utile, s'il est appliqué sans précaution et sans discernement.
Chez les malades surtout, la cure marine doit être – on ne saurait trop insister sur ce point – une cure thérapeutique dirigée par un médecin, avec les mêmes précautions qu'une cure dans une station thermale, et elle doit être adaptée à chaque cas particulier.
Faute de quoi il arrive ce qu'on constate trop souvent : des gens qui sont venus à la mer pour refaire leur santé, réparer leurs forces, repartent en plus mauvais état qu'ils ne sont arrivés.
 On accuse la mer de ces résultats alors qu'elle n'y est pour rien.
 Ce qui est vrai pour les malades l'est d'ailleurs aussi pour les bien portants.
  Le séjour au bord de la mer nécessite une hygiène spéciale si on veut tirer de ce séjour tous les bienfaits qu'il est susceptible de produire. Il y a une hygiène du vêtement, de l'exercice, du bain de mer, etc.
 L'abus des sports, des distractions, des bains trop prolongés, des soirées passées jusqu'à une heure avancée à danser dans un casino, peuvent ainsi transformer ce qui devrait être une cure de repos, de reconstitution générale en une source d'excitation nerveuse et de fatigue physique.


C'est ce qui arrive  malheureusement très fréquemment dans les stations encombrées et trop mondaines, et où les fêtes succèdent aux fêtes sans interruption d'un bout de la saison à l'autre.
Le baigneur qui viendra aux Moutiers ne risque pas d'y trouver tant de bruit et de mouvement ; il y pourra en toute tranquillité se reposer ou s'y soigner.
C'est une véritable plage de famille, et en même temps qu'un  endroit parfait pour y faire la bienfaisante cure marine.


Le programme des journées de l'histoire :

VENDREDI 12 OCT.
17h30 La descente en gare des villégiateurs
Inauguration des journées
Office de Tourisme de Pornic

SAMEDI 13 OCT.

10h00 Une visite chez Mademoiselle de Préfailles
Interprétation de la source et des bains
Espace Culturel de Préfailles (Promenade)

15h30 Les Muses du Romantisme
Pose littéraire et musicale (consommations payantes)
La Fraiseraie - Place du Petit Nice à Pornic

17h30 La Fontaine de Malmy
Conférence sur les bains et les soins, visite des locaux
Centre Alliance, Thalassothérapie à Pornic

DIMANCHE 14 OCT.

11h00 Sous le charme de Calypso
 Interprétation et explication de l'architecture balnéaire
Place de la Terrasse à Pornic

14h30 Les Mystères de la Corniche
Découverte de la corniche - saynètes théâtralisées
Depuis le Calvaire de Gourmalon (Promenade)

17h00 Au Casino des flots
Clôture des Journées de l'Histoire
Centre Alliance, Thalassothérapie à Pornic

PHimage1.jpg

Tag(s) : #Raconter son village